Protéines versus reins

Depuis quelques années, ce thème déchaine les foules. Quand on est pratiquant en musculation, il est courant d’entendre que consommer trop de protéines est mauvais pour la santé. Il serait en effet néfaste pour les reins de consommer plus de 15% de son apport énergétique en protéines. Cette information est réelle dans certains cas. Mais elle n’est que peu souvent remise dans son contexte…

Les différentes études, sources de cette information, s’appuient soit sur une population souffrant de problèmes rénaux ou sur des animaux auxquels on a injecté des protéines de sources bactériennes ou en étant en insuffisance rénale. Il semble donc que les résultats soient quelque peu galvaudés.

Consommer des protéines en grande quantité augmente la quantité d’urée, le volume des reins et l’excrétion rénale de la créatinine (substance provenant de l’utilisation de la créatine par les muscles). Il a été démontré par la suite que ces phénomènes-là étaient induits par l’augmentation de la circulation sanguine dans les reins qu’on appelle le « débit de filtration glomérulaire » (DRF). Des conclusions ont été tirées beaucoup trop rapidement sur ces variations physiologiques et ont mené la vie dure à nos amies les protéines.

Si l’on souhaite réellement savoir si les protéines sont nocives pour les reins, il faut seulement observer si la hausse du DFR détériore les reins. Sur ce point, en déplaise à bons nombres de personnes, toutes les études sont négatives. Le DFR augment de 65% lorsqu’une femme est enceinte. RESULTAT, la grossesse n’est pas un facteur de risque d’insuffisance rénale. CONCLUSION, pas d’impact sur les reins.

De plus, des études portées sur des sportifs ayant une alimentation riche en protéines, des personnes suivant des régimes minceur hyperprotéinés ou même des personnes ayant subi une ablation du rein ne montrent aucun effet sur la santé des reins… à court, moyen ou long terme !

Finalement, mettre le focus sur les protéines est une erreur monumentale. Le plus gros facteur de risque de développer une insuffisance rénale étant l’hypertension artérielle. Il semblerait ainsi plus approprié de lutter contre celle-ci.

  • Manger des protéines ne te tuera pas
  • Si tu as une insuffisance rénale, limite la consommation de protéines
  • Fais plus attention à ta surconsommation de sucres et de sels et ta sous-consommation de légumes et fruits (balance sodium/potassium) qu’a la quantité de protéines que tu ingères
  • Soit curieux et ne t’arrêtes pas au « on m’a dit que » 
Sur ce, je vais me faire mon petit déjeuner favoris : 5 œufs entiers, sans sel !!

Gérer les excés

Tant de mets succulents, de breuvages délicieux, de moments joyeux… Les fêtes de fin d’année sont des moments agréables, heureux et la coutume veut que sur cette période tu assistes

Manger trop d’œufs nuit à la santé

Commençons d’abord par éliminer la fausse croyance qui dit que « manger des œufs tous les jours, ça donne du cholestérol ». Tout d’abord, le cholestérol n’est pas une maladie, cela ne

Le SUCRE c’est mal?

Cette affirmation pourrait trouver deux réponses différentes. Tout dépend simplement de la définition que l’on donne au terme « sucre ». Tantôt sucre simple, complexe, parfois rapide ou lent, à Indice glycémique