Le SUCRE c’est mal?

Cette affirmation pourrait trouver deux réponses différentes. Tout dépend simplement de la définition que l’on donne au terme « sucre ». Tantôt sucre simple, complexe, parfois rapide ou lent, à Indice glycémique haut ou bas, à charge glycémique élevée ou non. Le sucre et l’ensemble de sa GRANDE famille sont difficiles à cerner et sa définition porte à confusion. Cette confusion se fait souvent entre « sucre » terme générique pour définir les sources de glucides, hydrates de carbones et « le sucre » terme se suffisant à lui-même (bonbons, gâteaux, sucres, sodas, sucres cachés…). Ce deuxième est comme une sous-partie du premier… « Dans la famille SUCRE je demande les bonbons ».

Tout d’abord, tu dois savoir que les glucides sont essentiels à la santé de ton corps puisqu’il en est la source d’énergie principale. Il est important d’en apporter suffisamment pour assurer toutes les fonctions importantes de ton organisme. Il permet à celui-ci d’être à l’équilibre et évite de le mettre en état de « survie ».

Si on changeait ta vision des choses… Si tu arrêtais de voir tes frites de pomme de terre comme un soutient inconditionnel à ton petit surplus adipeux (ta petit bouée). Si tu regardais celui-ci comme un carburant aux actions de ta journée (réfléchir, marcher, rire, danser, jouer…). Tu verrais peut-être ton alimentation comme une chance qui t’est donnée de pouvoir VIVRE.

Dans ce contexte, consommer du sucre est la meilleure chose que tu puisses faire pour ta santé. L’ATP (Adénosine Triphosphate) est la monnaie d’échange de ton organisme. Chaque action qu’il mène, il le paye avec cette ATP.

« Mais du coup, je peux manger des bonbons et du nutella !! ».

Alors euuuuuh non pas tout à fait ! Consommer du sucre est d’une importance capitale oui. Pour autant, je ne peux te conseiller de manger n’importe quelles sources ou n’importe quelle quantité de celle-ci. En trop grand volume ou couplé à de mauvaises graisses ou de mauvais ingrédients, le sucre devient poison. Nos amis de l’industrie alimentaire en ont compris toute la subtilité. Ils complètent ce sucre par un ajout de sels, d’additifs, de graisses, ce qui en font des bombes atomiques pour nos organismes.

Alors oui, tu peux consommer des bonbons et du nutella. Par contre, sers-toi en pour être actif. Cependant, limite-les car leurs compositions sont vraiment immondes !

Finalement, Donner le nom de sucres complexes (bons car digérés difficilement) et sucres simples (mauvais car ingérés trop rapidement), à charge glycémique élevé (fait monter l’insuline) ou basse, (n’entraine pas de variation de la glycémie), n’est pas réaliste et cette simplification entraine de mauvais comportements alimentaires et des craintes qui n’ont pas lieu d’être. Il est plus intéressant de se concentrer sur la provenance ainsi que les transformations que les aliments ont subies. Plus la source sera « naturelle » et non-transformée, plus elle sera intéressante pour ton organisme.

 

 

Tout est question d’équilibre et de contexte. Le sucre n’est pas mauvais pour la santé, il est juste important d’en varier ses sources, limiter au maximum ceux provenant d’aliments transformés et s’en servir pour être actif.

Gérer les excés

Tant de mets succulents, de breuvages délicieux, de moments joyeux… Les fêtes de fin d’année sont des moments agréables, heureux et la coutume veut que sur cette période tu assistes

Protéines versus reins

Depuis quelques années, ce thème déchaine les foules. Quand on est pratiquant en musculation, il est courant d’entendre que consommer trop de protéines est mauvais pour la santé. Il serait

Manger trop d’œufs nuit à la santé

Commençons d’abord par éliminer la fausse croyance qui dit que « manger des œufs tous les jours, ça donne du cholestérol ». Tout d’abord, le cholestérol n’est pas une maladie, cela ne